Bios

Laure Ducos (chant, flûte traversière, percussions)

Animée par le chant depuis ses toutes premières années, elle commence pourtant la musique par  l’étude de la flûte traversière. Se consacrant d’abord au répertoire classique, elle se tourne rapidement vers les musiques traditionnelles, ce qui la conduira à cofonder le groupe Les Chapatis en 2005, puis en 2009 le groupe de musiques traditionnelles et improvisées Chapardéaki, axé sur les musiques d’Europe de l’Est.

Elle commence la technique vocale à l’âge de 18 ans avec Marie-Thérèse Sécher puis au Conservatoire National de Nantes l’année suivante. Elle intègre la Maîtrise de l’Opéra de Nantes, l’octuor Quod Libet en 2002 (répertoire renaissance et contemporain, créations). Elle poursuit sa formation au CNR de Tours où elle découvre le répertoire baroque sous la direction de Noémie Rime, puis d’Isabelle Desrochers (interprètes aux Arts Florissants). Elle entre dans le chœur Jacques Ibert (Tours), participant ainsi à La Création de Haydn avec l’Opéra de Tours en 2007, et Aria Voce en 2010. Elle obtient en 2014 son doctorat d’Histoire de l’Art et se consacre alors pleinement au chant classique.

Diplômée du Conservatoire de musique de Nantes, elle se tourne principalement vers les répertoires médiévaux, renaissance et baroques et se produit comme soliste dans divers projets tels que le Magnificat de Monteverdi (2013), Messe de Minuit de Charpentier (2014). Son attrait pour la culture méditerranéenne la conduit rapidement à l’exploration des répertoires judéo-espagnols, arabo-andalous, ainsi qu’aux chants de pèlerinage de l’Espagne du XIVe siècle. Elle cofonde alors le duo Zyria avec Maurice Spitz  afin d’interpréter ce répertoire. Trois ans plus tard naît le duo Safar avec Denis Peduzzi. Ainsi se trouvent réunis musiques improvisées, chants traditionnels teintés de lyrisme, et musique ancienne.

 

Denis Peduzzi (oud, percussions)

Musicien poly-instrumentiste, principalement connu de la scène nantaise comme guitariste et batteur.

Aussi multi-styles, il est sollicité dans divers et nombreux spectacles de musiques actuelles (Framix, The Soul Bakers, Twice A Shot), du monde (Orquesta de la Calle, Bury-Lands), de films (Lulu La Nantaise), pour enfants, contemporaines et autres inclassables…

Sa curiosité, son ouverture à la musique, la rencontre et simplement son parcours de vie l’amènent à explorer les musiques anciennes et très vite, un besoin de travailler le oud. Il se forme à ce nouvel instrument vieux de plusieurs millénaires, auprès de Niqolah Seeva.

Fidèle à sa conception de la pratique musicale, à savoir respecter ce qui doit l’être (en l’occurrence la transmission de chants ancestraux), mais toujours habité par une personnalité artistique forte : tel est le jeu subtil et fragile d’équilibriste entre humilité et « prise de parole » auquel ce musicien s’adonne à nouveau avec Safar.